JazzOrJazz - Programme
Mulatu Astatke
Le célèbre percussionniste et compositeur, joueur de vibraphone et de congas, débarque enfin à Orléans. Fondateur de l’éthio-jazz, fusion entre la musique jazz, la soul occidentale, la musique latine et les musiques folkloriques éthiopiennes, il offre des musiques envoûtantes dont
le groove contagieux doit autant au jazz qu’à la tradition tribale. Hors norme !

Mulatu Astatke est né en 1943 à Jimma en Éthiopie. Percussionniste de formation, il joue notamment du vibraphone et des congas. Après de courtes études scientifiques à Birmingham, en Angleterre, il intègre à la fin des années 50 le Trinity College of Music de Londres pour étudier la clarinette et la composition, puis part à New York, et Boston, où il a été le premier étudiant africain au Collège de musique de Berklee1. De cette formation, il a ramené des influences jazz et musique latine pour les mélanger à de la musique traditionnelle éthiopienne. Dans les années 1970, il joue avec de nombreux artistes de jazz américains dont Duke Ellington. En Ethiopie, il produit des chansons pour d’autres artistes, notamment Mahmoud Ahmed. Après le succès de la collection Ethiopiques par Buda musique à partir de 1999, et celui du film Broken Flowers de James Jarmusch en 2005, dont il signe une partie de la musique, il entame une importante seconde carrière à l’étranger. Mulatu Astatke enseigne également au Massachusetts Institute of Technologie de Cambridge près de Boston où il participe avec des chercheurs de l’institution à la création d’une version moderne du krar (instrument de musique à cordes, proche de la lyre, que l’on trouve en Éthiopie).

écouter Mulatu Astatke