JazzOrJazz - Programme
Lura
Déjà plus de vingt ans que la voix de la sémillante Lura nous enchante. Seule ou en duo avec Cesaria Evora, Bonga, Richard Bona ou Gaël Faye, son timbre grave et cuivré rend hommage avec élégance aux rythmes populaires et folkloriques de l’archipel cap-verdien.
Véritable phénomène sur scène, son énergie réchauffe cœur et âme pour faire danser les foules !

Né en 1975 à Lisbonne, Lura est une chanteuse portugaise qui tient ses origines capverdiennes de ses parents. Ses compositions sont basées sur la musique traditionnelle du Cap-Vert comme une filière sports études (option natation). À cette période, le chanteur de zouk Juka lui demande de chanter en duo avec lui. Après ce succès, elle travaille avec d’autres artistes tels que Bonga, Tito Paris et Paulo Flores. En 1996, elle enregistre son premier CD, Nha Vida avec ses propres compositions. L’année suivante, elle participe au projet Red Hot + Lisbon, une campagne contre le SIDA. Elle chante Morna dans le film Fados de Carlos Saura en 2007 et est nominée en 2006 à un BBC Award pour les musiques du monde dans la catégorie “nouveaux arrivants” pour son album Di Korpu Ku Alma. En 2010, Lusafrica publie The Best of Lura, incluant un titre inédit enregistré en duo avec Cesaria Evora. Une chanson écrite par Lura, pour la Diva aux pieds nus. Lorsque Cesaria Evora disparaît en décembre 2011, comme tous les artistes capverdiens, Lura est dévastée. Un an plus tard, elle lui rend hommage avec la chanson Nós Diva qu’elle publie sur youtube. La chanteuse prend un peu de recul, et décide de partir s’installer à Praia, au Cap-Vert, pour se ressourcer. Elle n’abandonne pas la scène pour autant, se produisant régulièrement dans le monde entier pour le plus grand plaisir de ses fans. Forte de ses rencontres avec musiciens et compositeurs de l’archipel, Lura retourne en studio début 2015 pour un nouvel album Herança (Héritage), album énergique et dansant, qui donne la part belle au funaná, ce rythme capverdien très up-tempo. En octobre 2018, Lura publie un EP contenant Alguem di Alguem un funaná au tempo vif et allègre. Une fois encore, Lura s’empare du funaná, qui fut d’abord la musique des pauvres, des noirs et des arrière-cours à l’époque coloniale, avant de devenir le style emblématique de la culture de l’île de Santiago. Son nouveau titre Alguem di Alguem, qu’elle a écrit et composé, succède à M’Bem di Fora, Fitiço di Funaná, Sabi di Más, les titres phares de son répertoire qu’elle porte avec fierté en concert aux quatre coins du monde. L’EP contient également une reprise de la chanson de Teofilo Chantre, Crepuscular Solidão que Lura et Gaël Faye ont interprété une première fois en public, sur l’île de la Réunion, lors de l’hommage à Cesaria Evora au Festival Sakifo.

écouter Lura