JazzOrJazz - Programme
Ikui Doki – Jazz Migration
Passionné par la création, le trio nous offre une musique métissée à l’esthétique free jazz, inspirée des musiques de Claude Debussy.

Réunion de «Dragon», duo cross-over féminin et du saxophoniste et clarinettiste Hugues Mayot. Ikui Doki est une formation à l’instrumentation atypique harpe, basson, saxophone ou clarinette. Passionnés par la création, l’articulation entre écriture et improvisation, les trois musiciens créent un répertoire de compositions collectives autour de la musique française du début du XXe siècle. Leur musique se métisse de compositions à l’esthétique free, jazz, contemporaine aux oeuvres composées par Debussy, Ravel, Satie, Fauré. Les musiques du début du XXe siècle ont été un moteur pour le développement du basson de la harpe et du saxophone. Ce sont pour ces instruments que les compositeurs se passionnent, et innovent le plus. Cela a permis de moderniser la lutherie, la technique instrumentale et a eu une forte incidence sur la musique. Par conséquent, la richesse du matériel de cette époque, offre à Ikui Doki un terrain d’expérimentation illimité pour créer un répertoire innovant emprunt d’une esthétique et culture à la fois jazz et contemporaine. La démarche d’Ikui doki est aussi un vecteur de transmission culturelle axé autour d’une forte identité musicale française entre tradition et création.

Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNV, du FCM, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM et de la SACEM. Ce dispositif a pour but de faciliter le repérage et l’émergence des artistes par la mise en place d’un parcours de professionnalisation.

écouter Ikui Doki – Jazz Migration